4 novembre 2016

J’ai touché mes premières coupures de Francs CFA (ou comment devenir multimillaire en quelques secondes), des feuilles d’aloé verra, un smartphone,

j’ai vu le responsable de la police aux frontières, une église pas encore construite mais déjà en service, des gens qui portaient des choses sur la tête, des taxis jaunes (j’ai douté mais…), la terre rouge qui a tâché mon pantalon, le regard qui voulait dire « on se comprend bon courage » de la seule « blanche » croisée dans la rue, un sms d’Orange qui proposait des versets bibliques gratuits, le soleil se lever sur une fôret qui n’était pas de chênes et de chataigner

j’ai senti le parfum d’un inconnu quasiment assis sur mes genoux dans le taxi, les mélanges d’odeur de détrituts et de friture dans la rue, que je pouvais me laver avec moins de 5 litres d’eau, la spiritualité d’une famille réunie à 6h pour partager la prière et la lecture de la Bible, mes muscles à la fin de la journée d’avoir marché comme ça, la cuisine camerounaise,

j’ai gouté ou regoûté, le baton de manioc, le ndolé, les plantains frits, l’igname, la mangue, la pastèque, le café, la pâte de chocolat, le baoba (jus des fruits du baobab),

j’ai entendu « bienvenue au pays » par plein de gens croisés dans la rue, des gens qui criaient un lieu et un prix, les klaxons pour dire oui, pour dire attention, pour dire je passe, pour dire je suis sur la voie de gauche et alors tu freines toi en face pour que je puisse me rabattre, pour dire j’ai de la place, vous voulez monter, que Julien et Bastien ne s’entendent plus (eh oui on regarde secret story là où je suis..), « c’est comment ?», tu lap , le « WAT »,  « beau frère », les explications de mes guides sur les tenues scolaires, de la musique type zouk à 4h du matin, un appel à la prière, « tu fais monter le prix du taxi »

Beaucoup trop d’indices pour me dire que oui ça y’est aujourd’hui j’ai vécu ma première journée au Cameroun.

Bon aujourd’hui aussi j’ai demandé à mon hôte de bouillir de l’eau pour que je puisse la boire avant qu’il m’explique pendant que l’eau chauffait, que chez eux on buvait les bouteilles d’eau minérale… oui aujourd’hui j’ai fait chauffer de l’eau minérale…

2 Commentaires

  1. Trop fort !

    1. Très beau texte. Bon séjour.

Laisser un commentaire

Merci de compléter le CAPTCHA *