Transmissions

En partant de Baham, j’avais été missionné par le Préfet de devenir ambassadeur en France, d’être celui par lequel le centre allait être connu, de diffuser l’existence de l’AHP²V, et c’est donc avec beaucoup de joie qu’aujourd’huin Florian un autre étudiant d’Intercordia est parti vivre sa mission dans le centre, qu’il est arrivé il y a trois semaines et qu’il prend ses marques.

C’est aussi avec un grand bonheur, que Bertrand Gattengo vient de finir un séjour d’une semaine dans le centre, dans une découverte du fonctionnement de la vie sur place.

Je viens d’apprendre, et c’est ce qui motive l’écriture de cet article, que les deux blancs que j’ai « envoyé » sur place ont imaginé des projets avec les jeunes du centre pour à leur tour le faire découvrir et quand le centre est connu, il peut être aidé.

Nous (et eux surtout) sommes donc en train de monter des projets avec l’institut français au Cameroun, mais qui seraient transposable pour la France. Entre texte, photo, musique, dessins, parole des jeunes accueillis et des volontaires…

Je suis tellement heureux de voir que la goutte d’eau que j’ai posé sur la page, elle se diffuse, qu’aujourd’hui de plus en plus de gens connaissent le centre et qu’ils en parlent pour continuer à diffuser, que cette petite tâche que j’ai posée devienne flaque et qui sait plus encore.

A partir de 2018, nous allons pouvoir venir partager une soirée avec vous autour de la découverte du centre, de cet échange multisupports n’hésitez pas à me faire signe dans les commentaires.

3 Commentaires

  1. !!! super ! ça grandit !

  2. Cool ! Beaucoup de courage !

  3. Ekié mola donc tu es devenu ambassadeur et tu ne m’as pas djoss? Quand frère est en haut je suis en haut…

    Xa va continuer a couler la goûte d’eau…

Laisser un commentaire

Merci de compléter le CAPTCHA *