4 novembre 2016

Les indices de mes cinq sens

4 novembre 2016,

la vie s’agite autour de moi, mes sens sont en éveil

comme si tout avait changé depuis la veille,

c’est l’ouie la première réveillée

par des notes de zouk à 4h du mat’

puis un concert de klaxons tout au long de la route

tu lap, c’est comment, beau frère , le wat,

bienvenue au pays on me crie j’ai comme un doute

la bouche ensuite est sollicitée

elle goute l’igname et le ndolé

les batons de manioc, les plantains frits

et une quantité importante de fruits

c’est étonnant tout ces gouts inconnus

Refrain :

La vie s’agite autour de moi

mes sens sont en éveil

4e jour du 11e mois

comme si tout avait changé depuis la veille

Quand les yeux se sont ouverts,

sur une forêt qui n’était pas de chênes et châtaigniers

ils se se sont méfiés

puis ils découvrirent

des gens portant des choses sur la tête,

des églises pleines même sans fenêtre,

de la boue rouge sur mon pantalon

des sms d’Orange d’ évangélisation

et puis ces taxis jaunes m’ont fait douté

je serais à New york en réalité ?

Les doigts sont vite venus contredire

rien d’états uniens là où je suis en train de vivre

les coupures de CFA et l’aloé vera

je suis plus certainement en Africa,

Refrain

et le nez débouché de conclure,

ici ça sent les détritus, la friture,

on hume le parfum des gens dans les taxis

car ils sont presque sur nous, assis

et le cerveau maître des sens

ressent de ce moment l’importance,

la spiritualité d’une famille

réunie le matin autour de la Bible

la possibilité de se laver avec moins de cinq litres d’eau

et après avoir marché tous les muscle du bas du dos

trop d’indice qui se recoupent

il n’y a plus l’ombre d’un doute

ce 4 novembre 2016

je suis bel et bien en terre camerounaise.

Refrain : La vie s’agite autour de moi

mes sens sont en éveil

4è jour du 11e mois

tout a changé depuis la veille

Laisser un commentaire

Merci de compléter le CAPTCHA *